jeudi 13 avril 2017

Réponse au jeu du jeudi (302)

Pas de jeu cette semaine, une petite pause printanière arrivant bientôt.

Une fois prise, la Bastille fut rapidement démantelée, le spectre de la puissance royale ne devait pas survivre à la Révolution française malgré le soubresaut de la Restauration finalement inclinée devant l'émergence de la République. Donc la place de la Bastille ne fut plus occupée par les vestiges de la prison de cachet, dont elle n'occupait qu'un côté. un monarque impérial eut l'envie d'y mettre la statue d'un éléphant... ce qui fut pris de manière assez diverse mais incomprise par les parisiens. Ce ne fut qu'un projet mais la maquette de plâtre avait pour dimension 24 m de haut pour 16 m de long. Victor Hugo y a fait loger on personnage Gavroche (d'autres y ont vraiment habité) avant sa destruction en 1846 (il fut pourtant question de déplacer cet éléphant à la place de l'étoile (vous imaginez les Champs Élysées dominés par un éléphant à la place de l'Arc de Triomphe ?) mais le bassin et le soubassement de l'ancienne fontaine à l'éléphant servent actuellement de base et de socle à la colonne actuelle. 

mercredi 12 avril 2017

conciliabules sous les marronniers

Des électeurs fictifs
discutent (avec passion)
sur leur éventuelle participation
aux prochaines élections

mardi 11 avril 2017

un interrupteur pour mettre la campagne à la ville

Quelqu'un s'en serait servi il y a peu de jours !
la campagne est enfin ouverte
à Paris comme partout en France et en Navarre
(ainsi que dans l'Outre-Mer)
(il croyait peut-être qu'en actionnant
cet interrupteur
il mettrait la campagne [rurale]
à la ville
et non la campagne [électorale]
comme quoi sur un malentendu...)

lundi 10 avril 2017

à l'ombre des arcades de la place des Vosges

Quand on évoque les Vosges
on imagine son ballon
 et ses lignes  bleues,
du moins c'est ce que m'ont appris
les manuels scolaires...
Pourtant dans cet espèce de cloître
on retrouve Victor Hugo, quelques artistes
une poignée de politiciens et d'architectes
et beaucoup de touristes...
on joue parfois au ballon
sous l’œil du cheval de Louis le Treizième,
le souverain préférant regarder vers une fenêtre...
 
 

dimanche 9 avril 2017

une fenêtre sur les pensées de nos savants...

 Parfois on se demande 
ce qu'il peut y avoir
dans la tête d'un savant...
Au jardin des Plantes
vous pouvez y trouver la réponse...

samedi 8 avril 2017

quand les murs affichent les opinions politiques...

(photo d'archive...)
L'affichage quinquennal ressurgit au coin des murs
cette année il y a un candidat de plus
qu'il y a cinq ans
mais il manque quelque chose aussi
(enfin, ça, on le aura
dans seize jours, peut-être...)
pour info, aux dernière présidentielles
l'abstention s'élevait à 20,52% au premier tour
et à 19,65% au second tour

vendredi 7 avril 2017

jeudi 6 avril 2017

le jeu du jeudi (302)

Avant la Colonne de Juillet,
que pouvait-on voir
sur la place de la Bastille ?

les vestiges de la forteresse qui servit de prison d'état ?

la statue d'un éléphant ?

la statue de Beaumarchais, aujourd'hui déplacée ?
un arc de triomphe ?
réponse la semaine prochaine
solution de la semaine dernière
La verrière la plus longue de France se trouve à Bordeaux. à Paris, elle ne fait que 280 mètres de longueur et figure sur la plus ancienne gare (celle d'Austerlitz) actuellement en cour de restauration et devrait avoir en 2020 une deuxième verrière plus moderne pour accueillir les TGV empruntant l'axe Pari - Orléans - Lyon... 

mercredi 5 avril 2017

Un arbre de vie...

La vie s'affiche
et s'enracine
sur les murs de la ville...
"il faut bien  vivre..."

mardi 4 avril 2017

En Avril, tu aimeras la ville...

Un petit air de printemps
et la ville charme ses habitants
il suffit qu'un arbre fleurisse,
qu'une personne sourit,
on trouve alors à Paris
et ce à toute heure
ces petits bonheurs
qui sont des délices
...

lundi 3 avril 2017

Beaux jours à Paris

Le printemps à Paris
voit (quand le temps l'autorise)
ses jardins envahis
et surpeuplés
...

dimanche 2 avril 2017

quand l'amour est (re)mis en question...

Paris, ville des amoureux,
porte de nombreux signes
d'amour sur ces murs...
et les amants voient
peut-être
en leur cœur gravé
deux points d'interrogation
en miroir

(les scientifiques argumenteront
qu'au regard des statistiques
l'amour est une équation
reposant sur aucune certitude
...
sinon il serait droit
comme un point d'exclamation !)

samedi 1 avril 2017

quelques petit's tours et plus encore...

D'après certaines sources, il parait que tous bâtiment d'habitation inférieur à dix étages dans Paris intra-muros devra être rasé pour construire à la place des tours de plus de vingt-cinq, voire de trente étages. cela doit favoriser l'accès au logement pour un plus grand nombre d'habitants, permettant de doubler le nombre d'habitants, passant à un peu plus de 4 millions de parisiens...
les travaux pour appliquer ce projet débuteront dès que le décret sera publié, c'est à dire dans les prochains jours. Pas d'inquiétude, chacun sera relogé à la même adresse que son ancien logement.